Décisions Machinisme HS5

Décisions Machinisme HS5
AGRIICOLE Hors-série Octobre 2008 - 6 ? ISSN 1267-7000 24 Distribution Diversifications essentielles 33 Remorques mélangeuses Changement de régime Marché : jusque-là tout va bien > p. 4 Page 8 Matières premières, devises, composants... Prix de folie Éditorial Décision Décisions machinisme hors-série n° 5 / Octobre 2008 - 3 Crise Les experts sont formels : la crise financière actuelle serait fondée sur une erreur collective d'appréciation des risques. Elle aurait pour origine un optimisme panurgien et déraisonnable des analystes et des responsables de banques envers une croissance supposée. Les experts sont formels : ils se sont trompés. Les banquiers, pour leur part, se sont laissés abuser par des pauvres experts trop questionnés sur des tendances à court terme quand ils ont déjà bien du mal à analyser le présent. Tout ce petit monde rassemble certainement le meilleur en matière de têtes pensantes, brillants analystes économiques et concepteurs de modèles mathématiques subtils. Rien à voir avec des professionnels de la machine agricole préférant aux arcanes virtuels, le plancher de la vraie vie. Leurs clients ne vont pas arrêter de labourer, de planter, de nourrir et de traire les vaches. Mais, si ceux-ci ralentissent leurs investissements, faute de financements ou de visibilité, la période deviendra plus difficile. Pourtant, à aucun moment, ils n'ont perdu de vue, que, dans ce bas monde, toute création de richesse ne pouvait venir que d'un travail. Actualités ................................. 4 Jusque-là, tout va bien Industrie mondiale : faste croissance Décisions Distribution ............ 24 Diversifications essentielles Établissements Garnier Des blindages nécessaires ..................................................... 25 Jean Chesneau L'irrigation comme spécialité .................................................. 27 Lely Center L'opportunité du robot de traite ............................................... 30 AU SOMMAIRE DE CE NUMÉRO Bernard Serpantié Rédacteur en chef Décisions Marché ................... 33 Remorques mélangeuses Changement de régime ................... 33 Lucas G ..................... 34 Storti .......................... 35 Jeulin .................................................................................... 36 RMH / Kverneland Taarup ................................................. 36 JF-Stoll ................................................................................. 38 Italmix / Jeantil ................................................................... 39 BVL / Euromark .................................................................... 40 Cartel / Tatoma ..................................................................... 41 Keenan .................................................................................. 42 Kuhn ...................................................................................... 43 Alimat / Faresin ................................................................... 44 Lely Sgariboldi .................................................................... 45 Seko / Supertino / Bélair ................................................... 46 Hors-série Matériel Agricole édité par CIP 8 rue Jules-César - 75012 Paris Abonnements : Tél. : 01 40 92 70 56 - Fax : 01 40 92 70 59 Publicité : Christophe Lecaché c.lecache@comcip.com Tél. : 01 53 33 82 30 - Fax : 01 53 33 82 24 Rédaction : Tél. : 01 53 33 82 33 - Fax : 01 53 33 82 21 b.serpantie@comcip.com Rédacteur en chef : Bernard Serpantié Rédacteurs : Christophe Dumont, Heinrich Neumann, Luc Seconda Secrétaires de rédaction : Jean-Baptiste Capelle, Béatrice Rousselle, Audrey Zeller Conception graphique : Éric Toutous Maquette PAO : Claire Jouanneaux Administration : Patricia Lavoie, Florence Josse Tél. : 01 53 33 82 20 - Fax : 01 53 33 82 21 Fabrication : Dominique Thénon Directeur de la Publication : Guy de Lagarde Directeur délégué : Luc Seconda Imprimerie : Real Graphic, Tél. : 03 84 58 69 69 Commission paritaire : 0906 T 76387 Dépôt légal : 4e trimestre 2008 En couverture ......................................... 8 Matières premières, devises, composants... Prix de folie La valse des tarifs ............................................ 9 Industrie allemande La crise prend des formes dramatiques .... 12 Revenu agricole L'euphorie qui cache des morosités ........... 19 Concessions La fin de l'embellie ......................................... 22 Décision Actualités - Décisions machinisme hors-série n° 5 / Octobre 2008 Ni les difficultés rencontrées par les éleveurs de bovins viande, ni celles du secteur viticole et encore moins l'actuelle crise financière ne semblent vouloir entamer l'optimisme des constructeurs de machines agricoles. La très grande forme des producteurs céréaliers a dopé leurs ventes durant le premier semestre 2008 au-delà de leurs rêves les plus fous. Le marché français a progressé de 21,9 % pour atteindre un chiffre d'affaires de 2,39 Md€. Notre industrie a produit pour 2,05 Md€ soit près de 21,3 % de mieux que la même période de 2007. Les échanges internationaux progressent dans les deux sens. Les exportations gagnent 15,1 % à 1,48 Md€ et les importations 16,8 % à 1,82 Md€. Et, malgré un certain repli des cours céréaliers, les perspectives pour 2009 restent bonnes. « Notre secteur d'activité est bien structuré et compte des entreprises fortement capitalisées. Nos partenaires banquiers vont continuer à nous financer car c'est leur métier et nos clients représentent un risque faible », affirme Michel Schiettequatte, le P.-d.g. de Same Deutz-Fahr France. Mais, si la conjoncture se présente actuellement sous un jour favorable, les constructeurs regrettent de ne pouvoir livrer assez rapidement. Ils ont en effet manqué de composants, de moyens de production, mais aussi, parfois, de personnels. Ils ont donc décidé de davantage se mobiliser aux côtés de l'Aprodema et de leurs organisations syndicales pour promouvoir leurs métiers et attirer des jeunes dans les formations de l'agro-équipement. Bernard Serpantié Travail du sol Le retour de la charrue La bonne valorisation des productions végétales a incité les agriculteurs à investir dans des techniques de préparation des sols et de semis performantes. Ils sont donc retournés vers les charrues ou les outils animés par prise de force. Ils se sont laissés tenter par des déchaumeurs performants et des semoirs en techniques simplifiées modernes. 2007 2008 (Prévisions) 2009 (Prévisions) Charrues + 10 % + 15 % + 10 % Outils animés par prise de force (herses et fraises) + 10 % + 20 % + 10 % Outils à disques + 5 % + 20 % + 5 % Outils à dents + 10 % + 10 % + 15 % Semoirs + 5 % + 20 % + 10 % Distributeurs d'engrais = + 15 % + 10 % (Source Axema) Protection des cultures Les usines sous pression La campagne a dépassé les espérances des constructeurs du secteur et si ceux-ci n'avaient pas tant peiné à s'approvisionner, elle aurait encore été meilleure. Pour 2009, l'entrée en vigueur des contrôles obligatoires de pulvérisateurs devrait continuer à inciter au renouvellement de matériels anciens. Mais cela risque également de déprécier les occasions en piteux états. En dépit de la crise financière, les professionnels de la machine agricole n'envisagent aucun atterrissage brutal du marché, tout au plus un retour au calme, après l'euphorie de la campagne 2007-2008. Pour répondre à la forte demande, les usines des constructeurs français tournent à plein régime. Mais elles se trouvent limitées par les disponibilités en composants et en personnels qualifiés. Viti-viniculture Timide reprise Après avoir franchi le creux de la vague, le marché des matériels viti et vinicole amorce une reprise. Les aides sont en place et les domaines renouent avec les investissements. Sur les neuf premiers mois de 2008, les immatriculations de tracteurs étroits se sont raffermies de 17 % pour atteindre les 1 926 unités de 79 ch de puissance moyenne. Les enjambeurs, de leurs côtés, ne sont pas encore sortis de l'ornière. Les prévisions ne permettent pas d'espérer plus de 530 unités, soit un chiffre en baisse de 5 %. Les ventes de machines à vendanger automotrices et tractées se sont fixées à 475 machines. Elles se redressent de 11 % mais restent bien inférieures au niveau de marché du début des années 2000. Jusque-là tout va bien Actualités Décision Décisions machinisme hors-série n° 5 / Octobre 2008 - Élevage L'invasion des robots L'augmentation du prix du lait a permis de compenser les chargesplus lourdes des éleveurs. Ils ont commandé d'autant plus de matériels de grandes capacités pour nourrir leurs animaux qu'ils continuent à concentrer leurs élevages. Ces besoins en capacité saturent un marché de l'occasion encombré de matériels de petite taille. Les ventes en équipements de laiterie se portent également bien, notamment en robots de traite. Fenaison Bonnes presses Les matériels de pressage et de fenaison se sont retrouvés au croisement de toutes les tensions qui ont animé l'agriculture durant cette campagne. Les ventes des presses à balles carrées ont été soutenues par le marché dynamique de la paille et par les cours des céréales. Les presses à balles rondes se sont également bien tenues, notamment en modèles à chambre variable, représentant désormais 79 % du marché. Les combinés pressesenrubanneuses, pour leur part, continuent à agrandir leur niche. Elle a représenté 121 unités lors de la précédente campagne. En revanche, les faucheuses conditionneuses et les outils de fenaison prennent de plein fouet les conséquences de la fièvre catarrhale ovine. Le recul affecte dans des proportions identiques les faucheuses condit ionneu s e s por t é e s e t traînées. Les stocks importants de la distribution ne permettent pas d'entrevoir une repr ise rapide sur ce segment. Tracteurs 131 ch de puissance moyenne À fin septembre, les immatriculations de tracteurs progressaient de 17 % par rapport à 2007 pour atteindre les 20 944 unités. La forte reprise amorcée en 2007, s'est donc poursuivie jusqu'à l'été 2008 et ne s'est calmée qu'après le mois de juillet. Les délais de livraison encore longs permettent de prévoir 30 600 immatriculations de tracteurs standard en 2008. La demande des régions de grandes cultures a boosté la puissance moyenne qui s'établit désormais à 131 ch. Le segment des plus de 150 ch explose de 82 %. Si les prévisions laissent entrevoir un repli de 5 % en 2009, le niveau d'activité devrait rester soutenu. Automoteurs de récolte Bonnes moissons Les ventes de moissonneuses-batteuses ont dépassé les prévisions les plus optimistes. 2 674 unités ont été vendues pendant la campagne 2007-2008, soit 35,7 % de mieux que la campagne précédente. Les machines les plus puissantes sont aussi celles qui sont arrivées à tirer le mieux leur épingle du jeu. Les ventes des plus de six secoueurs se sont envolées de 51 % et les machines non conventionnelles ont gagné 50,1 %. Les ensileuses ne sont pas restées à la traîne, puisque leurs ventes ont progressé de 22 % pour atteindre 370 unités. Les constructeurs estiment que les marchés de ces deux catégories d'automoteurs de récolte devraient revenir à un niveau normal, c'est-à-dire, en retrait de 5 à 6 %. Véhicules de transport Plus grands, plus vite Les véhicules de transport se sont vendus en 2008 en plus grand nombre et en plus grands formats. Le total de 21 100 unités progresse de 5 % et les remorques monocoques de plus de 20 tonnes gagnent 40 %. Les premiers engins homologués à 40 km/h commencent à faire leur apparition. Prévision 2008 Remorques monocoques 7 800 (+ 12 %) Charge utile < 10 t - 25 % 10 t < Charge utile < 14 t + 8 % 14 t < Charge utile < 20 t + 20 % Charge utile > 20 t + 40 % Plateaux fourragers 4 000 (+ 5 %) Bétaillères 2 400 (- 4 %) épandeurs de fumier 2 400 (- 11 %) Tonnes à lisier 1 450 (- 12 %) (Source Axema) 121 combinées presses-enrubanneuses ont été vendues en 2008. Campagne 2007- 2008 Prévisions 2008- 2009 Presses à balles carrées 450 (+ 10,6 %) + 4 % Presses à balles rondes 5 961 (+ 19,5 %) + 19,5 % Faucheuses conditionneuses 2 437 (- 5,1 %) - 5,6 % (Source Axema) Décision Actualités - Décisions machinisme hors-série n° 5 / Octobre 2008 2007 pourra être considérée comme une année de gloire pour l'industrie du machinisme agricole mondiale. En atteignant un chiffre d'affaires estimé à 57 Md€ et progressant de 13 % par rapport à 2006, la production bat tous ses records. Les champions de cette industrie restent l'Europe et l'Amérique du Nord produisant, selon les économistes du VDMA, le syndicat des entreprises mécaniques allemandes, respectivement près de 25 % et 15 % de la production mondiale. Mais, leurs industriels doivent désormais compter avec des outsiders de plus en plus remuants en provenance d'Amérique latine, d'Inde et de Chine. Dans la quantité de machines agricoles produites, une partie de plus en plus importante emprunte les circuits du commerce international. Les volumes exportés ont représenté dans le monde un chiffrede 32,3 Md€ en 2007 en progression de 12 %. Les plus grands vendeurs sont l'Allemagne et les États-Unis avec 20 % et 15 % de parts de marché. Les troisième et quatrième places reviennent à l'Italie et à la France avec 10 % et 7 % de pénétration. B.S. Production Exports Imports Marché Allemagne 6 061 + 17 % 4 493 + 24 % 2 121 + 19 % 3 689 + 10 % France 3 248 + 11 % 2 255 + 10 % 2 692 + 13 % 3 685 + 13 % Italie 5 006 + 3 % 3 294 + 7 % 704 + 10 % 2 416 0 Royaume-Uni 2 113 + 5 % 1 598 + 9 % 1 715 + 17 % 2 230 + 11 % Espagne 643 + 10 % 412 + 38 % 1 026 + 28 % 1 257 + 15 % Pays-Bas 712 + 14 % 1 372 + 18 % 868 + 23 % 997 + 22 % Danemark 665 + 14 % 653 + 23 % 971 + 24 % 983 + 18 % Autriche 1 143 + 12 % 931 + 18 % 647 + 21 % 859 + 12 % Finlande 1 253 + 13 % 764 + 16 % 324 + 18 % 813 + 12 % Belgique Luxembourg 629 + 19 % 1 192 + 19 % 1 080 + 15 % 517 + 11 % Irlande 180 + 16 % 134 + 14 % 466 + 24 % 512 + 24 % Suède 390 + 18 % 560 + 32 % 599 + 22 % 429 + 8 % Grèce 43 + 13 % 31 + 16 % 232 + 28 % 244 + 27 % Portugal 74 + 17 % 30 + 42 % 183 + 9 % 228 + 8 % U.E. 15 22 159 + 11 % 7 646 + 17 % 2 943 + 12 % 18 858 + 11 % Pologne 630 + 12 % 478 + 15 % 789 + 30 % 941 + 25 % Tchéquie 491 + 19 % 410 + 18 % 505 + 28 % 585 + 27 % Hongrie 337 + 10 % 353 + 11 % 382 + 49 % 366 + 49 % Roumanie 61 - 10 % 29 - 31 % 219 - 18 % 251 - 15 % Bulgarie 17 + 15 % 13 + 21 % 137 + 59 % 141 + 56 % Autres nouveaux membres de l'U.E. 184 + 26 % 325 + 53 % 863 + 25 % 722 + 16 % UE 12 (entrée 2004 et 2006) 1 720 + 14 % 724 + 4 % 2 569 + 24 % 3 006 + 22 % U.E. 27 23 879 + 11 % 6 122 + 12 % 2 442 + 8 % 21 864 + 13 % Chiffres en milliers d'euros (variation par rapport à 2006) Sources : Eurostat, VDMA, CEMA Le chiffre de 232 090 tracteurs produits dans l'Union européenne pourrait paraître faible au regard des 1,4 million d'unités fabriquées dans le monde. Mais ce serait oublier que les pays d'Extrême-Orient, devenus les plus grands producteurs en nombre d'unités, se concentrent essentiellement sur des petites puissances, de 15 à 60 ch. Les utilisateurs d'Europe occidentale ont acheté, en 2007, 175 000 tracteurs avec une puissance moyenne de 100 ch. Ils ont accueilli quelques nouveaux acteurs chinois et coréens en tracteurs de moins de 60 ch mais n'ont pas encore laissé une place aussi grande aux constructeurs indiens que leurs homologues américains. Productions de tracteurs dans l'Union européenne 2005 2006 2007 Variation 2006-2007 Italie 86 526 82 584 83 310 + 0,9 % Allemagne 54 590 58 623 60 732 + 3,6 % France 27 280 26 551 27 984 + 5,4 % Royaume-Uni 26 685 25 557 25 068 - 1,9 % Finlande 9 945 10 380 10 737 + 3,4 % Autriche 8 922 9 399 9 768 + 3,9 % Pologne 5 957 6 381 7 041 + 10,3 % Tchéquie 5 505 6 492 7 000 + 7,8 % Espagne 283 428 450 + 5,1 % Total 225 693 226 395 232 090 + 2,5 % (Sources : VDMA, CEMA) Les chiffres des machines agricoles en Europe en 2007 Industrie mondiale Faste croissance Tél. : 01 34 20 13 40 - Fax : 01 34 20 13 42 www.cergydis.com - infos@cergydis.com Effi caces, fi ables et précis, ces dynamomètres sont équipés pour être tractés selon les normes (attelage, frein et feu arrière) SIMA 2009 HALL 5B - STAND D 121 NOUVEAU Vous aurez l'occasion de voir le dynanomètre SIGMA 5 mobile fonctionner avec le boîtier de commande IHT & avec notre acquisition de données. Selons vos besoins, le débimètre de consommation gasoil DGC-884 sera adaptable Nous tenons à vous préciser que notre société reste également distributeur des Dynamomètres NEB 400 & NEB 600 de la marque ACQUISITION DE DONNÉES PC PORTABLE DEBIMETRE DE CONSOMMATION GASOIL - DGC 884 ORDINATEUR DE BORD BC3033 BOITIER DE COMMANDE I.H.T Cergydis_HSDM05.indd 1 20/10/08 15:02:30

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Usine

Saint-Dizier ferme pour de bon

Essai Quad

Le quad Goes Cobalt Max joint l'utile à l'agréable

Tracteur

Vidéo : valorisation du Case IH Quadtrac 450 au terrassement

Transport

La remorque Fliegl embarque du gros volume

Récolte

Une gamme de cueilleurs à maïs MacDon

Parts de marché 2019

Les immatriculations des pulvérisateurs automoteurs

DLG Powermix

Au coeur du banc d'essais tracteurs en Allemagne

Terminal Isobus

Le Cemis 700 prend la relève chez Claas

Miniatures

Britains commercialise un tracteur anniversaire