Yvan Béal change de mains

"En cédant toutes ses parts dans la société Yvan Béal à un consortium privé YB Holding, la famille Leclerc tourne une page importante de l'histoire de la motoculture française. En effet, cette entreprise démarrée par Yvan Béal dans les années cinquante, puis dirigée par son épouse Claudine Béal et leur fille Yvette Leclerc durant près de trente ans a su traverser toutes les crises et évoluer avec son marché. Ce distributeur, bien connu pour sa marque phare Iseki, importe également des marques comme Shindaiwa, Simplicity, Snapper et a lancé sa propre marque Béal en 2002. Aujourd'hui, la société Yvan Béal réalise un chiffre d'affaires de 78,6 M? et une croissance régulière de son chiffre d'affaires. Elle compte un réseau de 1 500 revendeurs parmi lesquels 800 défendent la marque Béal et 240 représentent Iseki. Dans un communiqué, Yvette Leclerc et le nouveau président du directoire, Gilles Deraison affirment vouloir maintenir une certaine continuité dans les méthodes de travail et les stratégies de l'entreprise. B.S."

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Usine

Saint-Dizier ferme pour de bon

Essai Quad

Le quad Goes Cobalt Max joint l'utile à l'agréable

Tracteur

Vidéo : valorisation du Case IH Quadtrac 450 au terrassement

Transport

La remorque Fliegl embarque du gros volume

Récolte

Une gamme de cueilleurs à maïs MacDon

Parts de marché 2019

Les immatriculations des pulvérisateurs automoteurs

DLG Powermix

Au coeur du banc d'essais tracteurs en Allemagne

Terminal Isobus

Le Cemis 700 prend la relève chez Claas

Miniatures

Britains commercialise un tracteur anniversaire