Contenu réservé aux abonnés

OccasionPailleuse Bélair Brick 2298 : Dénicher la perle rare

Pailleuse Bélair Brick 2298 : Dénicher la perle rare

Les pailleuses, qu’elles soient portées ou semi-portées, sont des machines incontournables dans les élevages. Si certaines ne sont dédiées qu’à la confection de la litière, d’autres assurent également la distribution de fourrages enrubannés ou ensilés, voire réalisent le mélange de la ration. Ces conditions d’utilisation intensives usent les différents organes des pailleuses si bien que les machines présentes sur le marché de l’occasion ne sont pas toujours dans une grande forme. Nous avons pris pour exemple un modèle Bélair Brick 2298, en assez bonne condition, afin de faire le point sur les éléments auxquels vous devrez porter attention avant d’investir.

Attention aux fourrages corrosifs

Commençons l’inspection de cette pailleuse Bélair par sa caisse. Celle-ci ne devrait présenter aucune déformation majeure. Dans le cas contraire, certaines parties mobiles, tels le tapis ou la porte, pourraient connaître des difficultés dans leurs mouvements. La corrosion constitue l’un des pires ennemis de ce genre de machine, en particulier lorsque celle-ci distribue de l’ensilage et que sa vidange n'est pas toujours complète. Dans notre cas, la Brick 2298 est plutôt épargnée, son intérieur s’avérant sain. Seule la tôle sous le tapis a perdu sa peinture d’origine, mais ceci est dû au frottement normal lors du fonctionnement. Cependant, à l’extérieur, des traces de rouille apparaissent au niveau des soudures des longerons. Avec le temps, ce défaut risque de se propager au point de fragiliser la structure de la pailleuse. Il devra faire l’objet d’une réparation. Portez aussi votre attention sur la fixation des différents organes, à l’image de l’attelage et de l’essieu. Si possible, faites fonctionner la porte de chargement. Cette action vous permettra de déceler d’éventuelles fuites hydrauliques ou des blocages mécaniques. Assurez-vous que toutes les protections des pièces en mouvement sont bien présentes et correctement fixées. Enfin, si vous êtes amené à relier deux sites en empruntant la voie publique, contrôlez le fonctionnement des feux et éventuellement des freins si la pailleuse en est dotée.

Des traces de rouille apparaissent au niveau des soudures de la structure. Elles devront faire l'objet d'une réparation.
Lors de l'inspection des soubassements, contrôlez l'absence de fuite au niveau des vérins de freinage.
Les feux prennent place sur des supports pivotants afin de ne pas les endommager lors des manœuvres.

Le tapis souffre le plus

1138

Vous avez lu 24 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Profitez de Matériel Agricole en intégralité et gratuitement pendant 1 mois ! 

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Presse haute densité

Des presses New Holland bien carrées

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion