OccasionSemoir monograine Väderstad Tempo d'occasion : il casse les codes

Semoir monograine Väderstad Tempo d'occasion : il casse les codes

Depuis son lancement en 2012, le semoir Väderstad Tempo, en se positionnant sur le marché du semis de précision à grande vitesse, a cassé les codes des techniques de semis traditionnelles. En raison de son arrivée récente et d’un cycle de renouvellement généralement long pour ce type d’appareil, ce semoir ne se déniche pas facilement en seconde main. Si vous en cherchez un, suivez les conseils avisés de Quentin Hérissant, technico-commercial chez Primault, concessionnaire dans la Marne, une partie de l’Aisne et des Ardennes.

Le châssis sans reproche

Depuis son lancement en 2012, le Tempo s’est décliné, au fur et à mesure, en différents châssis : traîné, porté fixe ou télescopique. Certains modèles autorisent un interrang mécaniquement variable, en coulissant les éléments bridés sur la poutre principale, mais tous n'y accèdent pas, ou alors partiellement. Attention donc, lors d’un achat d’occasion, à bien vérifier que le semoir convoité pourra s’adapter à l’écartement souhaité. L’état général du matériel fait également partie des éléments à prendre en compte. Inspectez le châssis et la présence éventuelle de chocs ou de fissures.

Quel que soit son type, rigide ou repliable, fixe ou télescopique, le châssis du semoir Tempo s’avère solide et épuré.
Les éléments, bridés sur le châssis, peuvent coulisser mécaniquement le long de la poutre afin d’adapter l’interrang souhaité.
Examinez les traceurs et l’état des roulements des disques, qui peuvent s’user et prendre du jeu avec le temps.

Bagues et roulements à inspecter sur l’élément semeur

L’élément semeur exige une attention particulière lors de l’achat. La vigilance est de mise, principalement au niveau des bagues et des roulements de chaque composant. Les parallélogrammes supportant les éléments semeurs sont bagués et peuvent s'user avec le temps. Inspectez l’état des disques ouvreurs et des roues de jauge en caoutchouc. Examinez aussi la roue plombeuse (en option quasi indispensable) et le bloc tasseur arrière en vérifiant la bonne tenue des roulements ainsi que l’état de leur bandage en caoutchouc. Ces roues de rappui sont disponibles en différentes largeurs, formes et matières.

Le bras d’articulation des roues de jauge intègre des bagues qui doivent être remplacées en cas d’usure.
Vérifiez l’usure des axes bagués au niveau des parallélogrammes de chaque élément semeur.
Testez le bon fonctionnement des réglages des roues de jauge et du bloc tasseur arrière.

Ouvrez le bloc de distribution

Le circuit pneumatique du semoir ne doit présenter, a priori, aucun défaut majeur. Inspectez si possible chaque tuyau d’air de la distribution et détectez d’éventuelles fuites. Ouvrez le bloc de distribution (sans outil) et vérifiez la présence et le bon fonctionnement de tous les composants (roulette de coupure de pression d’air, sélecteur, éjecteur…). Assurez-vous également de la bonne étanchéité de cet élément fonctionnant en surpression.

Chaque élément semeur, à entraînement électrique, bénéficie d’un capteur informant le contrôleur de semis des taux de double, de manque, de précision…
Vérifiez la présence et l’état des composants du bloc de distribution.
Chaque trémie est pressurisée et se verrouille hermétiquement.

Un circuit électrique autonome

Le Tempo est doté d’un circuit électrique embarqué ne générant pas d’interférences entre le semoir et le tracteur. Pour cela, il reçoit une alimentation autonome composée d’une batterie et d'un alternateur. Ainsi, l’élément semeur, comme le microgranulateur, bénéficie d’un moteur électrique autorisant la modulation de dose, la calibration et la coupure rang par rang. Compatible Isobus, il peut être fourni avec le système E-Control, disponible sur iPad, dont la connexion sans fil par Bluetooth facilite les réglages et l’étalonnage. Si possible, testez la bonne marche de toutes ces fonctions électriques, notamment le niveau de charge de la batterie.

Une batterie assure l’alimentation autonome en électricité des éléments de distribution.
Observez le niveau d’usure de la courroie d’entraînement de l’alternateur.
Un radar fournit l’information de la vitesse d’avancement.

 

Avis d’expert

Quentin Hérissant, technico-commercial chez Primault, concessionnaire dans la Marne, une partie de l’Aisne et des Ardennes
Le semoir Väderstad Tempo bénéficie d’une très bonne tenue de cote en occasion et il n’est pas courant sur le marché de la seconde main. Plusieurs raisons justifient cette tendance. Lancé en 2012, il est assez récent, ce qui explique sa relative rareté en occasion. De plus, le renouvellement de ce type d’appareil est plutôt long. C’est un modèle qualitatif offrant une certaine durée de vie. Il est également apparu sur un marché de niche en étant le premier à s’imposer sur le segment du semis de précision rapide. Il a ainsi bousculé les codes du semis monograine classique à basse vitesse. Semer plus vite signifie que le client accepte de rouler plus vite mais aussi que le semoir doit prouver ses capacités à bien semer. Tel est son pari réussi. Le Tempo apporte de la technologie tout en offrant du débit de chantier. Il répond ainsi à une demande d’agriculteurs souhaitant intervenir pendant de courtes fenêtres météorologiques, notamment lors des semis de maïs."

 

Calendrier des évolutions

2012

Lancement du premier Tempo F 6-8 (6 ou 8 rangs) à châssis traîné repliable doté de la technologie PowerShoot à entraînement électrique et surpression, de la modulation de dose et de la coupure de rang.

2013

Lancement du Tempo T à châssis porté télescopique.

2014

- Lancement du Tempo R à châssis porté fixe.

- Contrôleur du semoir en wi-fi via iPad grâce à l’application Väderstad E-Control.

2016

- Lancement du Tempo V 6-12 (6 à 12 rangs) à interrang variable mécaniquement : 450/457/500/508/600/700/750/762/800 mm (voire plus, selon l’envie de l’utilisateur).

- Trémie frontale FH 2200, de 2 200 L.

2018

- Lancement du Tempo L 12-18 (12 à 18 rangs) à châssis traîné repliable, avec une plus grande capacité (trémie à grain : 90 L/trémie à engrais : 5 000 L/trémie de microgranulateurs : 30 L).

- Chasse-débris flottants.

2020

Tempo L 12-24 (12 à 24 rangs) avec trémie à engrais centralisée de 3 000 L.

2021

Tempo V WideLining (réglage hydraulique de l’écartement de quatre rangs sur le châssis pour créer automatiquement le passage de roue d’un épandeur à lisier).

 

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Presse haute densité d'occasion

Massey Ferguson 2270 : La valeur sûre

Travail du sol

Innov-Agri 2021 : Une lourde herse à dent chez Väderstad

Production

Horsch double son usine de Ronneburg

Parts de marché 2020
Lemken Solitair 23+

La trémie avance sa polyvalence

Occasion

Pulvérisateur Amazone UX, un dévoreur d'hectares

Parts de marché 2020

Immatriculations en 2020 des semoirs traînés

Lemken Saphir 9 et 10

Les semoirs mécaniques toujours modernes

Lemken Solitair 9+ Duo

Semis en double distribution pour cultures associées