Pulvérisation agricoleAutomne morose pour Exel

Automne morose pour Exel
(©Hardi)

Les climats difficiles de certains pays du monde, où le groupe Exel a développé ses activités, a pesé sur ses ventes de machines agricoles.

Le chiffre d’affaires en pulvérisation d'Exel a baissé de 8,8 % pour s’établir à 56,4 M€ durant son premier trimestre d’exercice, la période allant d’octobre à décembre 2018. Le constructeur d’Épernay a notamment pâti des effets de la sécheresse en Australie et en Europe du Nord ou de l’Est qui ont conduit à de mauvaises récoltes. Il a également dû faire face aux effets conjoncturels des dépréciations des pésos argentins, de la livre turque ou du rouble face à l’euro. Heureusement, il a pu se retourner vers son marché intérieur porté par les bonnes vendanges de 2018 et un prix du blé soutenu. Il a aussi pu profiter d’une croissance de 4 % de son activité en pulvérisation industrielle. Sur le trimestre, le chiffre d’affaires global du groupe s’affaiblit de 4 % pour atteindre 132,1 M€.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Parts de marché 2019

Les immatriculations de semoirs traînés

Tracteur

Vidéo : valorisation du Case IH Quadtrac 450 au terrassement

Transport

La remorque Fliegl embarque du gros volume

Récolte

Une gamme de cueilleurs à maïs MacDon

Parts de marché 2019

Les immatriculations des pulvérisateurs automoteurs

DLG Powermix

Au coeur du banc d'essais tracteurs en Allemagne

Terminal Isobus

Le Cemis 700 prend la relève chez Claas

Miniatures

Britains commercialise un tracteur anniversaire

Élevage

Une désileuse Robert sans turbine